Contrôlez vos appareils intelligents à partir d'une commande unique

Dernière mise à jour : Il y a 8 mois

Il suffit de demander...

Les médias ne parlent de rien d'autre : les enceintes intelligentes, et le rôle de la commande vocale dans votre maison connectée. Aux États-Unis, un tiers de la population est équipée d'une enceinte intelligente.  Cela signifie qu'ici aussi, ces appareils gagneront en popularité lorsqu'ils arriveront sur le marché. Par le biais de votre voix, les enceintes intelligentes pilotent les appareils de votre maison connectée. Quel rôle jouent les enceintes intelligentes dans votre maison connectée ?

Avant d'aborder le sujet, voici quelques notions indispensables :

Passerelle : appareil grâce auquel les appareils intelligents communiquent via Internet.
Protocole de communication : le langage dans lequel les appareils communiquent entre eux sans fil, comme Bluetooth, WiFi, Z-Wave ou ZigBee.
Hub : appareil permettant de gérer la connexion entre les appareils intelligents, comme votre smartphone ou votre enceinte.
Réseau : ensemble de points connectés.
Assistant intelligent : logiciel d'intelligence artificielle installé sur les appareils. Comprend vos requêtes et les traduit en actions.
Maison connectée : votre maison, au sein de laquelle les appareils intelligents interagissent.
Plate-forme pour la maison connectée : le réseau grâce auquel les appareils communiquent les uns avec les autres - par exemple Amazon Alexa, Apple HomeKit ou Google Home.

 

Plusieurs réseaux dans une maison

Les appareils intelligents sont nombreux et constituent un réseau au sein de votre maison. En plus de relier des lampes intelligentes via une passerelle, ce réseau permet de réaliser une connexion Internet et de contrôler votre éclairage à partir d'une application sur votre smartphone. Le thermostat et les boutons de radiateurs sont quant à eux reliés par une passerelle individuelle, laquelle réalise une autre connexion Internet afin de gérer votre chauffage à distance. Le résultat : plusieurs applis, plusieurs passerelles, peu de convivialité. Vous devez constamment permuter d'une application à l'autre. Un autre inconvénient est que les lampes intelligentes et le thermostat ne communiquent pas entre eux, et ne collaborent donc pas.

Combiner les réseaux au sein d'une plateforme pour maison connectée

Pour que les réseaux individuels puissent inter-opérer, un réseau supplémentaire est requis. C'est ce que l'on appelle une plateforme pour maison connectée. L'avantage d'une plateforme réside dans sa capacité à faire inter-opérer les appareils de marques différentes. Autrement dit, une caméra intelligente collabore indirectement avec l'éclairage intelligent, ce qui n'était pas envisageable dans le passé. Et ce, à partir d'une commande unique. Il est possible, par exemple, de requérir de la plateforme de régler le mode nuit. Le système éteint alors les lampes, baisse le chauffage et met le système de sécurité en route. C’est ce que l’on appelle aussi « créer des scènes » ou « des scénarios ».

Choisir une plate-forme

De grandes marques présentes sur le marché proposent des plateformes pour appareils intelligents. Parmi les plus connues : Apple HomeKit, Amazon Alexa ou Google Assistant. Ces trois plateformes permettent de connecter des passerelles et des appareils, afin de créer un grand réseau. Bien que pratique, un tel réseau était compliqué à mettre en place jusqu'à récemment. Dans le passé, il fallait souvent faire un choix parmi les différentes plateformes et ce choix se limitait à quelques fournisseurs seulement. Les appareils devaient partager le même protocole de communication, par exemple ZigBee ou Z-Wave.

Les appareils soutiennent une vaste palette de réseaux

Un exercice ardu pour les consommateurs, lesquels devaient réfléchir à l'avance aux appareils intelligents qu'ils souhaitaient installer. Ceux-ci devaient être en mesure de communiquer avec leur plateforme pour maison connectée. Les consommateurs se voyaient donc limités à un portefeuille de produits compatibles à ce réseau. Pour faciliter le choix du consommateur, les fournisseurs ont travaillé à la compatibilité entre leurs appareils intelligents et les diverses plateformes. Cela signifie que votre thermostat intelligent soutient désormais simultanément Amazon AlexaApple HomeKit et Google Assistant, entre autres.

Une appli « parapluie » pour plusieurs appareils

D'autre part, Amazon, Apple et Google travaillent dur à l'accessibilité de leur réseau et l'ouvrent à d'autres fournisseurs. Plusieurs marques ont désormais accès à ces réseaux. En outre, il est plus facile pour le consommateur de paramétrer et d'utiliser le réseau. Une application « parapluie » a été créée pour piloter les divers appareils. Apple a par exemple l'appli Maison. Grâce à cette appli, vous reliez les appareils intelligents au sein d'un réseau.

L'enceinte intelligente comme hub

Bientôt, grâce à cette appli, l'enceinte intelligente adopte partiellement le rôle de pilote : elle est la télécommande vocale de l'application. Une enceinte intelligente est un appareil grâce auquel vous pouvez contrôler vos autres appareils. Elle fait office de hub pour tous les appareils connectés de votre smartphone. Les trois plates-formes pour maison connectée connues disposent toutes de leurs enceintes intelligentes, elles ne sont toutefois pas encore disponibles en Belgique. Ces enceintes sont à commande vocale. Il vous suffit de poser votre question oralement.

Autrement dit, vous contrôlez vocalement le réglage de votre chauffage, de la musique, de l'éclairage et de l'alarme. Quelles sont les possibilités offertes par les enceintes intelligentes sur votre smartphone ?

Chauffage

Vous pouvez par exemple demander à votre enceinte intelligente de régler le chauffage à une température spécifique. Votre plateforme pour maison connectée reçoit le message, l'interprète et envoie un signal au thermostat intelligent. Le système de chauffage détermine si la température doit être augmentée ou baissée et s'allume ou s'éteint automatiquement.

Musique

Les plateformes pour maison connectée combinent donc parfaitement le hardware et les logiciels de fournisseurs multiples. Vous pouvez par exemple demander à l'assistant de jouer un morceau de musique spécifique sur votre système média depuis un service comme Spotify, ou sur Google Home lui-même. L'assistant effectue alors une requête sur Spotify pour ce morceau et utilise les enceintes de votre maison pour le jouer. Vous pouvez même demander au système de pilotage d'augmenter ou de baisser le volume jusqu'à ce que les haut-parleurs émettent le volume désiré.

Éclairage

Vous pouvez utiliser l'assistant pour piloter votre éclairage en mains libres. Cela commence par tout simplement allumer ou éteindre la lumière, mais l'assistant permet bien plus encore. Le hub peut également vous indiquer si l'éclairage est encore allumé dans votre maison, par exemple lorsque vous êtes déjà couché et pensez avoir oublié d'éteindre au salon. Vous pouvez aussi tamiser la lumière ou jouer un programme particulier.

Sécurité

Le hub peut également servir à régler votre sécurité. Vous pouvez par exemple intégrer des détecteurs de fumée à votre réseau. Les signaux parviennent alors sur vos enceintes intelligentes. Vous pouvez aussi régler le système de façon à ce que l'éclairage s'allume et à recevoir un avertissement visuel. Un autre exemple : la sonnette intelligente à votre porte indique qui s'y trouve. S'il s'agit d'une personne que vous connaissez, vous pouvez déverrouiller la serrure intelligente de votre porte sur commande.

Autrement dit, vous pouvez exploiter le hub pour piloter différents systèmes intelligents, mais son point fort réside dans sa capacité à diriger l'ensemble du réseau d'appareils intelligents. Plus vous connectez d'appareils, plus la vie dans votre maison connectée sera simple, sûre et agréable. Les enceintes intelligentes permettent de commander facilement le réseau, d'où leur rôle important dans la réalisation de maisons connectées. On ne peut presque pas faire plus simple.

Articles similaires

Articles les plus récents